Chișinău Forum 2019

Les participants au Forum de Chisinau III: Pierre-Antoine Plaquevent, France

11:15, 18 septembrie 2019 | Actual | 341 vizualizări | Nu există niciun comentariu Autor:

Notre bon ami Pierre-Antoine Plaquevent est l’un des fers de lance de l’élite intellectuelle française qui produit une multitude d’articles et d’études visant à déchiffrer les facettes les plus cachées de la société occidentale d’aujourd’hui. Son esprit pénètre comme une lame de couteau dans les zones interdites de réalités politiques et de guerres non militaires menées par la soi-disant élite mondiale contre les peuples. La rigueur de ses recherches, fruit d’enquêtes journalistiques d’une complexité particulière, ses connaissances étendues dans de nombreux domaines confèrent à ses textes une force argumentative exemplaire.

Pierre-Antoine Plaquevent anime le portail métapolitique les-non-alignés.fr, pionnier de la réinfosphère depuis sa création en 2010. Ses travaux portent plus particulièrement sur les domaines du soft power et de l’infoguerre ainsi que sur ceux de la philosophie politique, de la géopolitique et de l’étude comparée des religions et des idéologies.

M. Plaquevent revient à Chisinau non par hasard. La dernière fois, il était parmi les participants à la deuxième réunion internationale de la dissidence européenne en décembre 2017. Mais son arrivée au Forum de Chisinau III a une double motivation pour lui. Tout d’abord il fera partie des orateurs qui prendront la parole le vendredi, 20 septembre.

Puis, le samedi 21 septembre, une surprise particulière l’attend. À l’occasion de la troisième réunion internationale de l’équipe d’intellectuels non alignés, l’Université Populaire de Chisinau publiera la version roumaine de son livre”SOROS et la société ouverte: Métapolitique du globalisme” (maison d’édition Le retour aux sources, 2018).

”Ce livre politique a une spécificité: il ne s’agit ni d’un essai, ni d’un pamphlet mais d’un travail d’enquête et d’analyse qui vise à déconstruire la déconstruction dans son ensemble.

Vous y trouverez ainsi exposé, en plus de la biographie et de l’idéologie de George #Soros, l’ensemble de l’action des #ONG de la « société ouverte ». Une action qui se déploie dans les domaines de l’immigration de masse, de la dépénalisation de l’usage des drogues, des nouvelles normes sociétales, de l’influence médiatique ou des changements de régimes politiques.

Il s’agit d’une action de subversion globale qui touche toutes les sociétés et trouve sa source d’inspiration dans une vision du monde exposée dans cette étude : la société ouverte comme projet de fin des nations et de l’Histoire. Une fin de l’Histoire qui doit conduire par étapes à l’intégration de l’humanité tout entière au sein d’un ordre politique unique et planétaire.

Fruit de plusieurs années de recherche, cette étude porte sur la méthodologie des réseaux Soros et plus largement sur la notion même de « société ouverte ». La société ouverte comme projet métapolitique de transformation et d’ingénierie social furtif ; un projet qui se rattache à un courant d’idées et de pratiques politiques qui modèlent et traversent toute l’histoire contemporaine (…)” (Pierre-Antoine Plaquevent).