Le vaccin AstraZeneca suspendu au Danemark « par précaution »

22:09, 11 martie 2021 | Actual | 122 vizualizări | Nu există niciun comentariu Autor:

Pour rappel, le vaccin AstraZeneca est le seul pouvant être administré chez les médecins généralistes et en pharmacie, en France. 

Les autorités du Danemark vont-elles être qualifiées de complotistes par les ayatollahs de la vaccination obligatoire et du passeport sanitaire lié au Covid-19 ? Le pays scandinave vient en effet de suspendre, par précaution et jusqu’à nouvel ordre l’utilisation du vaccin AstraZeneca contre le Covid-19 à cause de craintes liées à la formation de caillots sanguins chez des personnes vaccinées, a annoncé son autorité sanitaire jeudi.

L’Agence nationale de la Santé souligne que cette subvention intervient après des rapports de cas graves de formation de caillots sanguins chez des personnes qui ont été vaccinées avec le vaccin Covid-19 d’AstraZeneca tout en soulignant qu’à l’heure actuelle, on ne peut pas conclure à l’existence d’un lien entre le vaccin et les caillots sanguinsIl est important de souligner que nous n’avons pas renoncé au vaccin AstraZeneca, mais que nous faisons une pause dans son utilisation, a indiqué, prudemment, le directeur de l’agence danoise, Søren Brostrøm.

Le Danemark prend ainsi la suite de l’Autriche, mais aussi de l’Estonie, de la Lituanie, de la Lettonie et du Luxembourg, qui ont suspendu un lot de vaccins AstraZeneca après le décès en Autriche d’une infirmière de 49 ans qui a succombé à de graves troubles de la coagulation quelques jours après l’avoir reçu.

Au Danemark, la suspension sera réévaluée d’ici deux semaines.

Pour rappel, le vaccin AstraZeneca est le seul pouvant être administré chez les médecins généralistes et en pharmacie, en France. Il utilise un adénovirus pour déclencher une réponse immunitaire face au coronavirus de la Covid-19. Il a obtenu une autorisation de mise sur le marché (AMM) conditionnelle en Europe, le 29 janvier 2021. Il est indiqué dans l’immunisation active contre la Covid-19 causée par le SARS-CoV-2 pour les personnes de plus de 18 ans. Il s’agit du troisième vaccin COVID-19 recommandé par l’Agence européenne du médicament (EMA) après les vaccins de Pfizer-BioNTech et Moderna. Le laboratoire AstraZeneca est un groupe pharmaceutique, né de la fusion en avril 1999 du suédois Astra et du britannique Zeneca. Le Royaume-Uni est le premier pays à l’avoir validé le 30 décembre dernier.

Source: https://strategika.fr