Le Royaume-Uni envisage désormais de recourir à la reconnaissance faciale pour entrer dans les pubs

14:29, 4 aprilie 2021 | Actual | 160 vizualizări | Nu există niciun comentariu Autor:

Le gouvernement britannique finance des entreprises qui produisent une technologie permettant d’utiliser des scans numériques du visage pour vérifier le statut vaccinal des personnes et leur permettre ou non d’entrer dans des pubs, des stades et d’autres lieux.

“Les Britanniques pourraient avoir leur visage scanné pour leur permettre d’accéder aux pubs, aux concerts et aux événements sportifs dans le cadre d’un plan financé par le gouvernement et élaboré pour les passeports vaccinaux”, rapporte le London Times.

Deux sociétés – Mvine et iProov – travaillent ensemble sur le système après avoir reçu une subvention de 75 000 £ (88 000 €) du gouvernement, après avoir déjà travaillé avec le NHS sur la technologie de reconnaissance faciale sous la forme d’une application de traçage des contacts.

Cette technologie est proposée comme une solution aux préoccupations concernant la lenteur de la présentation du statut vaccinal via une application sur un téléphone lorsque plusieurs personnes entrent dans un lieu très fréquenté.

“La personne qui se tient à la porte du pub va devoir scanner le certificat, lire le nom et la date de naissance, puis demander à la personne un document d’identité, vérifier que le nom et la date de naissance figurant sur le document d’identité sont identiques, loucher sur la photo figurant sur le document d’identité, puis s’assurer que la personne en face d’elle est bien cette personne”, a déclaré Andrew Bud, PDG d’iProov. “À quoi la réponse est que cela n’arrivera pas”.

M. Bud a déclaré que le système de reconnaissance faciale réduirait ce processus à quelques secondes, rationalisant ainsi le système.

“Il accélère le processus et décharge les gens de ce qui serait autrement une très lourde responsabilité”, a-t-il ajouté.

Après avoir promis pendant des mois qu’il n’y aurait pas de passeport vaccinal national, tout indique maintenant que le gouvernement va aller de l’avant.

Des millions de Britanniques refuseront de se soumettre à des scans numériques du visage pour vaquer à leurs occupations quotidiennes, mais la grande majorité d’entre eux l’acceptera sans poser de questions, créant ainsi une société à deux vitesses où ceux qui résistent à l’État de surveillance de la biosécurité resteront de facto dans un état de confinement permanent.

Cela souligne une fois de plus le fait que le “passeport vaccinal” est une carte d’identité numérique que les citoyens devront porter en permanence et utiliser chaque fois qu’ils voudront faire du commerce ou d’autres activités récréatives lambdas.

Sursa: https://www.nouvelordremondial.cc