CHIȘNĂU FORUM III

Chisinau Forum III: Message de solidarité de la part du Comité Jean Parvulesco

20:08, 23 septembrie 2019 | Actual | 546 vizualizări | Nu există niciun comentariu Autor:

Le Comité Jean Parvulesco se félicite grandement de la tenue de ce troisième colloque de Chișinău, réunissant à nouveau un grand nombre d’intellectuels à la pointe du combat contre la superpuissance planétaire des Etats-Unis. Nous n’aurions pas espéré obtenir un tel succès le 26 mai 2017, lors de la première conférence intitulée « De l’Atlantique au Pacifique :

Pour un destin commun des peuples eurasiatiques », placée sous la triple bénédiction du Métropolite de Moldavie – le Père Nicolae Ciobanu -, de l’archiprêtre Nicola Madaro de la cathédrale Saint-Georges de Venise, et du Frère Isidor du Mont Athos.

Le mouvement initiateur fut un symposium tenu à Bucarest en février 2015 sur Jean Parvulesco, au cours duquel furent évoquées la conscience supérieure de la Roumanie, la figure de Dominique de Roux et l’articulation entre les prophéties chrétiennes et l’eurasisme.

Le Comité Jean Parvulesco fut ensuite fondé par les descendants directs de celui-ci, le 12 novembre 2016 à Câmpulung-Muscel, en Roumanie, non loin de Pitești, lieu de naissance de l’écrivain (et ville par ailleurs jumelée avec Chișinău). La véritable réunion préparatoire du premier colloque de Chișinău eut lieu à cette occasion, sur le thème : „Les racines spirituelles de la grande Europe eurasiatique”. Un service religieux orthodoxe fut alors célébré en l’église princière du Monastère de Negru Voda, commémorant le décès de Jean Parvulesco survenu le 21 novembre 2010, à l’intention à la fois du repos de son âme, de l’unité de l’Eglise et de la plus grande Europe.

La ligne de haute tension suivie par le Comité Jean Parvulesco est celle de de l’union grand’continentale par-dessus les nationalismes, et de la reviviscence de la foi chrétienne civilisatrice de Lisbonne à Vladivostok.

Le Comité est persuadé que le principe de la laïcité est un des dissolvants les plus puissants de la civilisation européenne, et que c’est l’émergence puis la domination de la laïcité qui a transformé l’Europe en Occident. Le Comité rappelle que toute victoire de la laïcité est une défaite de l’Etre, dans quelque partie du monde que ce soit : en Asie, en Amérique du Sud, en Afrique, et y compris dans les pays arabes.

Le Comité aimerait ainsi insister sur le fait que la première mission d’une conférence se réclamant de l’Eurasie est de travailler à bâtir les fondements spirituels du grand espace continental dans une perspective eschatologique seule capable d’assurer une véritable unité, un destin commun et assez de forces pour faire triompher la vérité et détruire la dictature matérialiste qui asservit l’homme de ces derniers temps qui sont les nôtres.

Nous sommes entrés dans les temps de l’attention suprême.

Constantin Parvulesco, President

Laurent James, Secretaire General

20 septembre 2019

Navighează dupa cuvinte-cheie: ,