Canada : un ex-ministre arrêté pour non respect des règles sanitaires

10:45, 22 iunie 2021 | Actual | 450 vizualizări | Nu există niciun comentariu Autor:

L’ex-ministre du gouvernement Harper et actuel chef du Parti populaire du CanadaMaxime Bernier, a été arrêté par les forces de l’ordre au Manitoba, vendredi, après avoir pris part à un rassemblement politique au mépris des règles sanitaires de la province.

Le politicien de Beauce venait d’entamer un voyage au Manitoba, dans le cadre de sa tournée « Mad Max Freedom Tour ». Son opposition aux règles entourant la COVID-19 était un thème central de cette tournée. Un responsable du Parti populaire a confirmé au Devoir l’arrestation du chef, peu après un rassemblement à St-Pierre-Jolys, village situé au sud de Winnipeg, vendredi après-midi. Plus tôt dans la journée, M. Bernier a reçu un constat d’infraction pour un premier rassemblement, tenu à Niverville. À ce moment, l’agent l’a mis en garde qu’il serait arrêté s’il continuait à contrevenir à la loi.

Maxime Bernier avait déjà annoncé, jeudi, son intention de défier les lois du Manitoba sur les voyages interprovinciaux. Les voyageurs qui entrent dans cette province sont tenus de s’isoler durant 14 jours à leur résidence ou à l’hôtel, et les rassemblements intérieurs et extérieurs sont interdits.

Dans un courriel de la santé publique manitobaine qui lui était destiné, et qu’il a rendu public sur sa page Twitter, un responsable de la santé publique du Manitoba l’a exhorté à respecter ces consignes. « En tant que personne intègre, qui revendique une position de leadership nationale, je suis convaincu que vous comprendrez le besoin de vous confirmer à ces conditions », peut-on lire. Maxime Bernier lui a publiquement rétorqué qu’« [il] n’abandonnerait pas ses droits constitutionnels. »

Dans un courriel, la division manitobaine de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) précise qu’il est de son devoir d’appliquer les lois du Manitoba, ce qui inclut les ordres de santé publique. Maxime Bernier a été formellement accusé pour avoir organisé un rassemblement et pour ne pas s’être auto-isolé à son entrée dans la province. Au moment d’écrire ces lignes, il devait encore comparaître devant un juge.

Après avoir échoué à devenir chef du Parti conservateur du Canada, en 2017, Maxime Bernier a créé son propre parti, le Parti populaire du Canada. Ce parti n’a fait élire aucun député au Parlement depuis sa création.

Source: https://strategika.fr