Un nouveau livre de Jean-Michel Vernochet pour notre réveil

10:27, 8 august 2018 | Actual | 412 vizualizări | Nu există niciun comentariu | Autor:

Mai 68 fut une véritable Révolution et non un chahut d’étudiants. Une révolution mondiale qui à l’opposé de 1917 a pleinement réussi et vu le triomphe posthume de Trotsky. À savoir l’échec du marxisme-léninisme qui avait érigé la classe ouvrière en idole messianique. Le joli mois de Mai consacra lui, les théories freudo-marxistes d’Herbert Marcuse et ultra libérales de Milton Friedman, les Écoles de Francfort et de Chicago s’étant combinées pour former un mélange détonnant et changer la face du monde.

Les minorités agissantes devinrent les forces subversives porteuses de l’assomption eschatologique. Le messianisme révolutionnaire n’a en vérité jamais visé l’émancipation des hommes, mais uniquement la destruction de l’ordre existant. Le prolétariat russe n’aura été ainsi entre les mains des bolchéviques qu’un instrument… La Terreur rouge de 1918 le récompensera de sa crédulité à coups d’exécutions massives, de famine et de goulag. Au demeurant la révolution ultra libéralelibertaire conduit tout aussi inéluctablement à l’élimination des classes laborieuses par le déclassement et le chômage de masse.

Cinquante ans après, les protagonistes de l’émeute soixante-huitarde,trotskistes et maoïstes, sont devenus les grands passeurs de l’hédonisme californien, se faisant les agents les plus actifs de l’américanisation du Vieux continent et au-delà, de sa tiers-mondisation. Ils furent aussi généralement d’ardents promoteurs idéologiques des guerres destinées, au nom de la Démocratie et des Droits de l’Homme, àdiffuser le monothéisme du marché, nouvelle religion annonciatrice d’une Gouvernance mondiale en progestation assistée.

Tous ou presque occupent aujourd’hui des postes de contrôle politiques, culturels, universitaires, médiatiques d’où ils ont avec succès engagé la grande mutation du paradigme civilisationnel occidental. Soit la négation absolue de toutes les références métaphysiques ayant servi jusqu’à ce jour de base à la civilisation.