Delegația suveraniștilor europeni în Tartous

Thèses pour l’intervention d’Iurie Rosca, Moldavie, à la conférence de Damas

12:31, 14 martie 2019 | Actual | 368 vizualizări | Nu există niciun comentariu | Autor:

(Ce texte a été écrit quelques jours avant le départ de l’équipe du Mouvement Internationale pour la  Souverainetée du Peoples en Syrie au début du mois en cours)

 

Chers amis,

Depuis le début de l’intervention brutale des États-Unis en Irak et tout au long des guerres d’agression commises par les forces de l’OTAN dans le monde arabe, j’etait profondément révolté par ces crime contre l’humanité commis par les agresseurs anglo-saxons et leurs alliés fantoches colonisés eux-aussi par l’oligarchie financiere et petroliere mondialiste. Les atrocités et les destructions commises au cours des siècles par l’impérialisme britannique avant d’être poursuivies par l’expansionnisme américain sont l’une des pages les plus sombres et sanglantes de l’histoire de l’humanité.

Après la destruction méthodique de nombreux pays arabes, la défaite de la Syrie semblait imminente. Malgré toutes les prévisions pessimistes et la force agressive de l’ envahisseur, la Syrie a réussi à changer le cours des événements qui semblaient avoir pris un tour implacable. En assumant des sacrifices majeurs, le peuple syrien et son chef, Bachar al-Assad, ont effectué un tournant radical dans les opérations militaires et réécrit l’Histoire.

A l’instar de Vladimir Poutine qui a réussi à entraver la marche triomphale des globalistes vers le Nouvel Ordre Mondial en mettant un terme au processus de désouveranization de la Russie et en restaurant l’indépendance politique de son pays, Bachar al-Assad et le peuple syrien ont réussi à démontrer au monde entier que la souveraineté nationale pouvait être préservée pour peu qu’un attachement sans faille à la dignité nationale soit promu et que soit galvanisé l’esprit de sacrifice. Je suis aujourd’hui convaincu que la victoire du peuple syrien contre les agresseurs et leurs proxies révèle des significations vraiment prophétiques. L’exemple héroïque des Syriens qui ont reconquis l’indépendance nationale peut et doit inspirer d’autres peuples à sortir de l’état de paralysie d’esprit et de la volonté dans lesquels ils somnolent depuis trop longtemps.

La leçon syrienne s’inscrit parfaitement dans cette grande renaissance nationale des peuples d’Europe. Ces derniers manifestent de plus en plus vigoureusement leur rejet du diktat colonial de l’impérialisme américain ou, plus précisément, des forces occultes qui ont usurpé le pouvoir dans cet État avant de coloniser l’Europe occidentale après 1944 et avant de reprendre leur marche en avant vers l’Europe orientale après 1989.

Nous, les Européens, qui avons été déchristianises et dénationalisés par les deux systèmes politiques complémentaires que sont le communisme et le libéralisme, demeurons en grande partie otages des mythes de la Révolution soi-disant Française, laquelle est avant tout une  „civilisation de l’argent” au travers de laquelle le règne de l’accumulation et de la quantité ont achevé d’imposer la prééminence de l’”avoir” sur l’”être”. Si nous ne souhaitons pas disparaitre, il nous faut avoir recours à une injection de courage, de masculinité, de dignité et oui, j’ose le dire: de religiosité. Et l’exemple syrien peut être extrêmement utile à cet égard pour il a réussi à préserver les fondements culturaux-religieux de sa Grande Histoire tout en imposant un système de laicité qui permet une coexistence entre les cultes.

Nous, les intellectuels de la nouvelle vague de dissidence qui combattons cette civilisation de mort représentée par le système du capitalisme usurier et spéculatif, ainsi que par l’hyperlibéralisme qui déjà pointe son nez à travers le transhumanisme et la théorie du genre avec tous ses abominables déviations en imposant la dictature du politiquement correct, nous sommes honorés de pouvoir participer activement au mouvement international visant à recouvrer la souveraineté de chacun de nos peuple. Le succès de notre action réside dans notre capacité de créer des larges alliances; des connexions multiples à l’échelle internationale avec tous les milieux academiques, médiatiques, civiques ou politiques; tous orientés le long du même vecteur de pensée et d’action.

J’ai en ce sens créé le Forum de Chisinau en 2017. Cette initiative se veut être une plate-forme internationale pour un nombre toujours croissant d’intellectuels qui tous militent pour la décolonisation spirituelle et politique de nos peuples. J’espère que dans le cadre de l’édition 2019, nous parviendrons à élargir la participation au Forum à des participants venus de Syrie et d’autres États arabes.

Chers amis, je voudrais souligner l’idée que nos victoires ne sont que temporaires et éphémères si nous ne développons pas une nouvelle philosophie politique, un nouveau système politique, ainsi qu’un nouveau modèle économique qui repose sur un paradigme à l’opposé du modèle de l’Occident libéral. En ce sens, nous nous devons de rejeter d’emblée tout les modèles ayant des pretentions universalistes, lesquels ne sont que des versions uniformisantes et obligatoires imposées au monde entier. Le projet alternatif à l’état néolibéral se doit de s’exprimer en autant de versions qu’il y a de civilisations, de cultures et de peuples. Vos accomplissements en Syrie doivent nous inspirer à repenser la manière dont nos États sont organisés dans les conditions de la postmodernité. Au cœur de cette nouvelle construction conceptuelle, le collectif devra primer sur l’individu au sens libéral.

Chers amis, je suis fier de pouvoir venir exprimer ma profonde gratitude au peuple syrien pour son apport essentiel aux grandes transformations géopolitiques de notre époque. L’opportunité qui est la nôtre en Europe de briser les chaînes des peuples captifs de la domination impériale et de la colonisation mentale qui en découle: Nous la devons en grande partie au combat héroîque qui se poursuit aujourd’hui en Syrie.

Je vous remercie pour votre attention!

Navighează dupa cuvinte-cheie: , ,