Le Pape intime l’ordre aux Européens de ne pas s’opposer à l’islamisation du continent

16:11, 11 ianuarie 2018 | Actual | 660 vizualizări | Nu există niciun comentariu | Autor:

Le Vatican, sous l’influence de Jorge Bergoglio, semble perdre tout contact avec la réalité. L’actuel occupant du Saint-Siège, d’origine argentine et réputé pour ses opinions proches de l’extrême-gauche, n’en démord pas : l’Europe ne doit pas s’opposer aux flux de migrants clandestins provenant du monde musulman.

Bergoglio a ainsi affirmé que «la construction de sociétés inclusives exige comme condition une compréhension intégrale de la personne humaine, qui peut se sentir vraiment accueillie quand elle est reconnue et acceptée dans toutes les dimensions qui constituent son identité, y compris religieuse» (source). Une phraséologie alambiquée pour intimer l’ordre aux Européens de laisser l’islam progresser sur leurs terres à la faveur de la politique de remplacement voulue par l’Union Européenne.

Les sorties de plus en plus extrémistes de Bergoglio sur le sujet, outre qu’elles trouvent une explication dans les sommes d’argent colossales que certaines organisations liées au Vatican perçoivent pour faciliter l’implantation de migrants clandestins, affrontent une défiance grandissante dans les pays encore catholiques. Pologne en tête.

Navighează dupa cuvinte-cheie: ,