Jean Parvulesco

Le Comité Jean Parvulesco demande l’arrêt des persécutions contre Iurie Rosca

12:21, 13 iunie 2018 | Actual, Declarații | 812 vizualizări | Nu există niciun comentariu | Autor:

Lettre ouverte à Son Excellence, 

le Président de la République de Moldova,

        Monsieur Igor Dodon

Monsieur le Président,

Le Comité Jean Parvulesco, réunissant autour de l’œuvre philosophique, littéraire et politique de Jean Parvulesco, des intellectuels d’Europe occidentale et des anciens pays du bloc communiste, est profondément préoccupé par la persécution déchaînée contre le journaliste, traducteur et éditeur Iurie Rosca. Les accusations fondées sur une présomption de trafic d’influence portée par le Parquet, contre cet intellectuel de renom, semblent être inspirés par des raisons d’ordre essentiellement politique visant à la suppression d’une personnalité particulièrement incommode pour le gouvernement actuel.

Nous connaissons Iurie Rosca en tant qu’organisateur principal du Forum de Chisinau, une plate-forme qui réunit des penseurs, des géopolitologues, des économistes, des écrivains et des journalistes de toute l’Europe tant occidentale qu’orientale et même d’autres continents. Son activité au niveau international et ses interventions brillantes lors de conférences académiques l’ont distingué comme un digne représentant de son peuple et son prestige intellectuel est reconnu et apprécié dans toutes les grandes capitales européennes.

Pour cette raison, et par grand respect de sa valeur intellectuelle et morale, les représentants d’élite intellectuelle de différents pays expriment par cette lettre ouverte leur solidarité ferme et entière avec lui et demande avec insistance aux autorités moldaves du cesser toute persécution contre Iurie Rosca.

L’année dernière, notre forum a été honoré de votre présence comme invité d’honneur, et votre discours axé sur l’idée de l’indépendance économique de la Moldavie a été chaleureusement accueilli. Les délégués et les membres associées de notre comité vous respectent et vous apprécient en tant que vrai patriote et leader national.

Monsieur le Président, pour toutes ces raisons, nous vous demandons instamment d’intervenir auprès des autorités politiques et judiciaires de la Moldova pour qu’elles renoncent à la répression de notre ami Iurie Rosca. Votre autorité peut avoir une influence décisive dans cette affaire. Sans commettre d’ingérence dans la justice, vous avez le droit de demander aux autorités judiciaires de ne pas admettre des abus ou des illégalités, et se laisser guider uniquement par les principes de l’état de droit dans le respect de la légalité et de l’intégrité professionnelle.

Veuillez agréer votre Excellence nos salutations les plus distinguées.

Au nom du comité Jean Parvulesco

Constantin Parvulesco, écrivain et journaliste, Président

Laurent James, chercheur en physique nucléaire et écrivain, Secrétaire 

Munich, Marseille le 13 juin 2018 

Navighează dupa cuvinte-cheie: , ,